Ligue de Cambrai — Wikipédia

La ligue de Cambrai est une coalition militaire, conséquence du traité de Cambrai du , regroupant Louis XII, l'empereur Maximilien et Ferdinand II d'Aragon, contre la république de Venise destinée à lui enlever certains territoires. Le pape Jules II y adhéra en .

La ligue ouvre les hostilités le . Les Vénitiens sont défaits à Agnadel le par les Français, grâce à l'audace du chevalier Bayard. En 1510, inquiet des progrès de Louis XII, le pape Jules II se rallie à Venise et s'engage militairement à ses côtés. Le , il constitue la Sainte Ligue (italienne) contre la France à laquelle adhère Henri VIII le 13 novembre 1511.

Article connexe[modifier | modifier le code]